2 erreurs des e-commerçants par Pierre-Antoine Levesque

Ecommerce : Ces 2 erreurs vous sont coûteuses ($$$)

Il y a 2 semaines, je vous ai présenté une étude de cas sur un de mes sites web personnels qui opère dans une très petite niche et sur lequel on retrouve rien de moins que … des boutons de manchette, et oui!

Toutefois, ce site n’en serait pas là où il est aujourd’hui sans certains efforts d’optimisation que je lui ai apportés dès ses premières semaines d’opération.

Je vous propose donc de découvrir ces 2 éléments d’optimisation d’un site de commerce électronique qui selon moi sont absolument essentiels et qui peuvent augmenter vos ventes de manière significative.

1 – Comprenez-vous vraiment le rôle de la page d’accueil de votre site?

Pour moi, le rôle de la page d’accueil d’un site de commerce électronique est de diriger le visiteur plus loin dans le site, soit vers une page de catégorie ou une page de produit, afin de l’aider à trouver un produit qui l’intéresse.

Pourquoi? Parce qu’un visiteur qui atterri sur la page d’accueil de votre site aura besoin d’aide pour trouver un produit qui l’intéresse.

Contrairement à un visiteur qui atterri sur une page interne du site, qui lui, a vraisemblablement déjà trouvé la page du produit susceptible de l’intéresser.

Imaginez que vous souhaitez acheter une paire de boutons de manchette à votre père pour son anniversaire. Vous savez que vous voulez des boutons de manchette, mais n’avez aucune idée pour le moment du genre de design qui vous intéresse.

Vous vous rendez donc sur cufflinkspalace.com afin de voir ce que vous pourriez y trouver et atterrissez sur la page d’accueil du site.

Regardez ces 2 designs de page d’accueil et demandez-vous lequel vous aide le plus à accomplir ce que vous êtes venu faire sur le site, soit trouver une paire de boutons de manchette susceptible de plaire à votre père.

cufflinks palace design 1

Cufflinks Palace design 2

Dans le cas de la 1ere image, tous les produits ont été clairement groupés par thème.


Vous pouvez augmenter massivement le trafic de Google sur votre site.

Rédaction d’articles de blog qui génèrent du trafic sur Google
Backlinks français sur des magazines et blogs de qualité


Chacun de ces thèmes est bien mis en évidence avec un nom clair et une image représentative des produits qu’on peut s’attendre à voir en cliquant sur celui-ci.

Une telle présentation fait en sorte que le visiteur a immédiatement un bon aperçu de tous les types de produits offerts sur le site et il est facile pour lui d’identifier laquelle des catégories est susceptibles d’intéresser son père et donc de cliquer dessus, poussant ainsi le visiteur un niveau plus loin dans le site et le rapprochant de l’action final que l’on souhaite le voir accomplir : acheter!

Dans le 2e cas qui correspond à l’ancien design de la page que je n’ai utilisé que quelques semaines au tout début en 2013, nous retrouvons une présentation relativement standard pour un site ecommerce, soit un carrousel avec des bannières publicitaires dans le haut et les produits les plus populaires plus bas.

À moins que vous ne soyez immédiatement intéressé par l’un des items les plus populaires, diriez-vous que cette présentation vous aide à trouver un cadeau rapidement? Si votre réponse est non, il y a fort à parier que vous quitterez le site et irez chez le compétiteur.

 

Les visiteurs sont généralement impatients et ne vous laissent aucune chance : s’ils ne comprennent pas rapidement (lire en quelques secondes) comment utiliser votre site ou si la tâche à accomplir leur semble plus compliqué qu’elle ne devrait l’être, ils s’en vont. C’est aussi simple que ça.

Évidemment, l’organisation d’une page d’accueil de site ecommerce est appelée à varier d’un site à l’autre. Tous les sites n’ont pas les mêmes besoins. Cela dépend notamment du nombre de produits, du profil de vos visiteurs et de l’industrie dans laquelle vous êtes.

L’important est de se souvenir que c’est votre rôle de guider les visiteurs sur votre site.

Vous saurez que vous êtes sur la bonne voie lorsque vous observerez un taux de rebond à la baisse pour les visiteurs entrant sur votre site par la page d’accueil et une hausse de vos ventes bien entendu!

2 – Le panier d’achat sert parfois de landing page

Saviez-vous que de nombreux visiteurs ajoutent des items à leur panier en pensant qu’ils peuvent revenir sur le site à n’importe quel moment dans le futur et que les items y seront toujours, et ce, même s’ils n’ont pas créé de compte sur le site en question?

Eh bien, je dois vous avouer que c’est un comportement auquel je ne m’attendais pas de la part de mes visiteurs en 2013, mais après avoir vu ces statistiques dans mon Google Analytics…

Google analytics - landing page

…et après avoir fait quelques recherches pour valider mon hypothèse, j’ai compris ce qui se passait.

Pas moins de 102 visiteurs étaient arrivés sur le site web directement par la page du panier d’achat.

Tous ces gens avaient pris pour acquis qu’en ajoutant des items dans leur panier, ils y resteraient pour toujours!

Le scénario le plus probable est qu’ils ajoutaient l’url du panier d’achat à leurs favoris pour continuer à magasiner sur d’autres sites et revenir plus tard lorsque leur décision serait prise.

À l’époque, ne connaissant pas tout ce que je sais aujourd’hui sur le fonctionnement de mon CMS (Magento), j’avais donc décidé de regarder tout cela de plus près pour me rendre compte que la durée de vie des cookies du panier d’achat n’était que de 24h par défaut.

Ceci signifie que parmi ces gens, tout ceux qui ont ajouté des items à leur panier et qui sont revenus le lendemain n’ont pas été en mesure de compléter la transaction qu’ils étaient venu compléter.

Comme on le voit sur l’image, seulement 13 transactions sur 102 ont été complétées. Plutôt triste, non? Belle perte de revenue en tout cas!

Heureusement, je regarde mes statistiques de Google Analytics régulièrement et aime bien les creuser pour trouver des façons d’optimiser mes sites, ce qui m’a permis de détecter et sceller cette hémorragie rapidement, limitant ainsi les dégâts.

La solution, ici, est évidemment d’augmenter la durée de vie des cookies du panier d’achat. Une durée de vie de 30 jours est généralement suffisante pour régler le problème, mais le plus long possible est toujours le mieux.

Pensez donc à vérifier ceci lorsque vous configurerez votre prochain site transactionnel.

En terminant

Il existe évidemment bien d’autres éléments qui doivent être optimisés sur tous les sites ecommerce, mais ce sont là 2 exemples d’erreur que je vois régulièrement sur le web et qui sont malheureusement négligées.

Avez-vous pris en compte ces 2 éléments sur votre site? Et pour ceux qui n’ont pas de sites transactionnels,  voyez-vous ces erreurs en naviguant sur le web?

signature pierre-antoine levesque

Partager

Depuis 2015, j’aide des entreprises québécoises, françaises et suisses de toutes tailles à développer leur présence en ligne et à atteindre leurs objectifs marketing sur le web.

2 commentaires
  • ORDUNA
    07/03/2015 à 19:44

    Très bon article ! Merci !

    Moi qui m’intéresse au e-commerce je dois admettre que j’aurais été le premier à faire c’est erreurs ! Pour la première j’aurais pu y remédier seul, mais la seconde je ne savais même pas que cela était possible !

    Cordialement Matthieu Orduna.